La nuit le vent grave ma porte
Des petites filles perdues
jettent des pierres
Des fleurs fixent des plis
et se fannent aussitôt
La nuit le vent tatoue les fous…