...
L'arbre et le corbeau
font d'étranges rêves
De miel et de caveaux.
Et si je les regarde
M'apparaissent les Trèves
Que propose en cadeau
mon esprit inventif
Qui jamais ne se lasse
De mon chagrin naïf

Alors en un espace
De mon temps indicible
Je m'envole
Corbeau j'étais
Et Arbre je deviens.